Son-Image-Geste. Une interaction illusoire ?

Sous la direction de Lenka Stranska et Hervé Zenouda

Capture d’écran 2015-12-16 à 11.02.42Si la technologie est toujours allée de pair avec l’histoire, elle s’est assurément imposée comme centrale depuis la seconde moitié du vingtième siècle, en transformant radicalement notre appréhension du son et des rapports aux composants visuels et au geste. Et ce, par de multiples aspects : apparition d’une nouvelle lutherie qui favorise de nouvelles esthétiques (musique concrète, électronique, spectrale, granulaire…) ; évolution de la représentation du sonore et du musical (partitions interactives) qui favorise des pensées compositionnelles novatrices ; rapprochement avec d’autres pratiques artistiques (image, danse, théâtre, installation, environnement…) dans une optique d’intermédiation et de poly-expressivité ; ou encore, transformation de la réception du sonore au travers de situations médiatisées et individualisées (radio, disque, internet, baladeur…). Cette rapide synthèse des transformations de notre rapport au son, induites par la technologie, fait apparaître celle-ci comme un milieu complexe produisant de nouveaux paradigmes en continuelles transformations. Il devient dès lors pertinent d’interroger les rapprochements et les influences croisées entre pensée sonore et pensée visuelle, tant selon une approche historique (rapports peinture/ musique, langage de l’image et du son dans le cinéma) qu’en référence à la convergence actuelle des différentes pratiques artistiques dans le numérique, tout en mettant en avant l’impact de ces nouvelles pratiques sur l’enseignement musical. Un langage multi-modal est-il vraiment en train de se constituer ? Si oui, dans quelles conditions ? Quel sera l’apport de ces nouveaux outils dans l’enseignement artistique (musical, mais aussi visuel et chorégraphique) ?

http://www.editions-harmattan.fr/index.asp?navig=catalogue&obj=livre&no=49069

Sommaire

  • Introduction par Lenka Stranska et Hervé Zenouda
  • Paul Rasse, Préface : Esquisse d’une analyse de la musique savante à l’aide du concept de dispositif

PENSEE DU SONORE, PENSEE DU VISUEL

  • Jean-Yves Bosseur, Compositeur parmi les peintres (suite)…
  • Gilbert Delor, Du mouvement à la musique. Trois œuvres de Tom Johnson
  • Bernard Girard, La ville, matériau sonore
  • Sophie Lavaud-Forest, Du médium aux médias : une réflexion sur les évolutions et définitions des pratiques artistiques

LANGAGES ET DISPOSITIFS AUDIOVISUELS

  • Patrick Saint-Denis, La musique visuelle depuis les années 1990
  • James Andean & Merja Nieminen, Of Lemons and Jellyfish: Multimodality in Audiovisual Art
  • Pierre Albert Castanet, L’opéra-vidéo, médium du progrès : l’exemple de Three Tales de Steve Reich et Beryl Korot
  • Solenn Hellégouarch et Sylvain Caron, Au croisement des pensées artistiques : Cronenberg, Shore et Wagner dans A Dangerous Method (2011)
  • Pierre Couprie, Les paysages sonores dans Elephant de Gus Van Sant
  • Vincent Ciciliato, Visages résonnants et micro-géstualités
  • Lenka Stranska, « L’instant présent, unique, mais banal » Le monde selon Antoine Schmitt, plasticien performer
  • Angélica Rigaudière, Les médias dans la classe de musique : soixante ans de réflexion pédagogique dans la presse professionnelle

NOUVELLES ECRITURES NUMERIQUES

  • Évelyne Gayou, Contribution à l’élaboration d’une écriture graphique des musiques non écrites, avec les outils du XXe siècle
  • Véronique Alexandre Journeau, Une notation musicale des images insufflant l’intuition du geste
  • Jean-Pierre Moreau, Vers les Unités Sémiotiques Temporelles Intermédia?
  • Xavier Hautbois, « Synthèse bimodale des Unités Sémiotiques Temporelles »
  • Hervé Zénouda, Apport des S.IC. et des N.T.I.C. à l’analyse du « fait musical » contemporain.