Analyser la musique mixte : des outils aux workflows

Prochaine communication dans le cadre des journées d’étude : Soixante ans de musiques mixtes. Journées organisées par le MINT les jeudi 22 et vendredi 23 novembre 2012 à l’Université Paris-Sorbonne en salle des actes.

La musique mixte présente la particularité de mêler la lutherie acoustique à un dispositif électroacoustique. Au-delà du seul aspect technique, les stratégies d’écriture révèlent généralement une fusion entre le jeu instrumental et les techniques de studio. Ces stratégies développées par les compositeurs dépendent aussi très souvent d’éléments extérieurs à l’œuvre : l’espace externe et son lien à l’espace interne, le lieu prévu dans le dispositif lui-même comme un espace de représentation, l’influence des outils technologiques, etc. Ainsi, le périmètre de l’œuvre dépasse largement celui de la partition pour englober des aspects souvent complexes à analyser. Le musicologue est alors confronté, non seulement, à une complexité technologique, mais aussi à une démultiplication des stratégies analytiques occasionnées par la mixité de l’œuvre. Il ne peut faire abstraction de ces différents aspects et, pour les analyser, il doit utiliser des outils informatiques couvrant des champs divers :

  • les outils du compositeur qui permettent d’étudier précisément le processus de création ou les algorithmes mis en jeu dans le cas des œuvres en temps réel ;
  • les outils analytiques permettant d’étudier les sources acoustiques et musicales. Qu’il s’agisse de fragments de l’œuvre elle-même ou d’éléments préparatoires ou abandonnés par le compositeur, ces sources sont bien souvent dans des formats très divers allant de la partition elle-même aux différents types de fichiers informatiques ;
  • les outils multimédias permettant de présenter et de publier le travail de recherche.

Quels outils informatiques peuvent être utilisés pour quels dispositifs artistiques ? Quelles stratégies mettre en place afin de dépasser les limites technologiques ? Est-il possible d’intégrer l’analyse de l’œuvre dans le processus même de la création afin de faciliter le travail du musicologue ? Existe-t-il un workflow d’analyse musicale adapté à la musique mixte ?