Regards sur les musiques mixtes

Portraits Polychromes – Hors série n°23
INA – 2017
Sous la direction de Marc Battier

Dans le développement de la musique électroacoustique, les musiques mixtes occupent une place particulière. Il ne fut certes pas aisé aux pionniers d’associer de façon harmonieuse les instruments sur scène et les sons projetés par les haut-parleurs. Il ne fut pas non plus aisé aux instrumentistes de jouer aux côtés de ces sources sonores invisibles. Il s’agit pourtant d’un enjeu primordial : donner à la musique électroacoustique un aspect visible, elle que, dans les premiers temps, on nommait « musique sans instruments ». Avec l’évolution des techniques et des pensées musicales, les musiques mixtes ont trouvé leur place et, avec elles, les concerts jusque-là fermés aux « sons arti ciels » s’ouvrirent à ce genre nouveau. C’est là le succès indéniable des musiques mixtes : elles réconcilient l’orchestre et son univers avec les formes sonores issues de l’expérimentation et de la recherche.

Sommaire :

  • Esquisse d’une taxonomie des musiques mixtes, par Daniel Teruggi
  • La musique électroacoustique mixte : interactions entre le « réel » et le « virtuel », par John Dack
  • Poésie pour pouvoir (1958) : l’origine de la « musique mixte » dans l’œuvre de Pierre Boulez, par Aï Higashikawa
  • Une Saison en enfer de Gilbert Amy : une lecture musicale d’Arthur Rimbaud, par Bruno Bossis
  • Les dernières Heures de Stockhausen : processus et accidents dans les œuvres mixtes de Klang, par Brice Tissier
  • L’espace et le temps : une gestuelle traditionnelle de l’Extrême-Orient transcrite dans la contemporanéité de l’Extrême-Occident, par Lin Ni Liao
  • La musique mixte comme extension de l’interculturalité, par Marc Battier
  • Le Trio de synthétiseurs GRM Plus (TM+), par Yann Geslin
  • Trio TM+ : premières explorations, par Denis Dufour
  • Du Trio GRM+ à TM+, par Laurent Cuniot
  • Le quatuor à cordes face à un environnement électronique, par Philippe Lalitte
  • Une vision de ma création musicale, par Daniel Teruggi
  • Une mise en œuvre de la musique mixte, par Gilles Racot
  • Les écritures des musiques informatiques mixtes à la lueur des sources documentaires, par Laura Zattra
  • L’analyse de la musique mixte : vers une redéfinition des « workflows » en musicologie, par Pierre Couprie