Les rencontres de la tour de guet – 2ème édition

tourDeGuetLes rencontres de la tour de guet – 2ème édition
L’expérience musicale
Improvisation et répertoire aujourd’hui

La Beaudelie – du 14 au 16 juillet 2016

La musique, dès lors qu’elle s’efforce d’être créative, est le fruit d’une expérience. C’est ce qu’elle se propose à elle-même, et c’est aussi ce qu’elle propose à ses auditeurs. Et cela est vrai dans toutes les acceptions du mot expérience. Car si la musique est tributaire, presque au sens scientifique, des essais qu’elle pratique à partir de ses théories, elle est aussi redevable d’un long apprentissage, qui touche l’usage de ses instruments autant que celui du monde et de la vie.

C’est cet équilibre complexe et délicat que ce colloque se propose de mettre en avant, en essayant de comprendre l’articulation entre ces deux extrêmes que sont l’improvisation, moment privilégié de l’aventure musicale, et le répertoire, moment de condensation d’une connaissance en vue de sa transmission.
Les musiques « expérimentales », dès le milieu du vingtième siècle, ont fait appel à de nombreux outils, en particulier électroniques ou informatiques, et de nombreuses explorations instrumentales, dont la pérennité n’est pas toujours évidente dans le temps, et dont l’aura ne dépasse guère parfois les murs du laboratoire. D’autre part elles ont mis en avant des modes de jeu, des interfaces, pour lesquelles la formation n’est pas assurée comme peut l’être celle des instruments traditionnels et classiques. La notation même des œuvres peut s’avérer problématique, impliquant un autre type de rapport entre l’interprète, parfois exclusif, de l’œuvre et le compositeur, à l’affût d’une authenticité de l’idiome musical que l’écriture traditionnelle ne lui permet plus d’appréhender.
Les générations futures pourraient rencontrer quand elles s’intéresseront à ce répertoire foisonnant, des difficultés que les témoignages pourtant précieux que sont les enregistrements ne seront pas à même de résoudre. Il est sans doute temps de réfléchir à la dimension patrimoniale d’un répertoire essentiel à son époque mais fragile dans sa conservation et dans sa transmission. Ces rencontres permettront de faire dialoguer des créateurs, des interprètes et des chercheurs pour essayer de mieux comprendre comment se forge l’inouï.

Le programme de chaque journée s’établit en trois moments également essentiels : la matinée est libre pour des ateliers ou des répétitions, l’après midi est consacrée aux communications et aux tables rondes, la soirée est réservée aux concerts. Tous les moments des rencontres sont accessibles au public.

Programme

Jeudi 14 juillet 2016
L’expérience musicale à l’heure de l’électroacoustique

  • 14h00 – 14h30 Ouverture du colloque
  • 14h30 – 15h15 Pierre Couprie
    Conférence introductive
  • 15h45 – 17h30 Laurence Bouckaert – Hugues Genevois
    Serendipité
  • 17h30 – 18h00 Table ronde
    L’apport de l’électroacoustique dans l’expérience de la musique
  • 20h00 – Concert
    Moon Module Laurence Bouckaert, Karlax – Hugues Genevois, guitare électrique
    improvisations avec les participants du colloque

Vendredi 15 juillet 2016
Écriture et improvisation

  • 09h00 – 12h00 Atelier d’improvisation vocale avec Gino Sitson (Pierre-Eugène Sitchet)
  • 14h00 – 14h45 Jean-Marc Chouvel
    L’improvisation et l’écriture : miroir de l’expérience musicale
  • 14h45 – 15h30 Nicolas Jacquot
    Autour de Solomon (2016), pour oud et live-computer : restrictions de l’écriture et inductions du jeu
  • 16h00 – 17h30 Pascale Criton
    Variables, diagrammes, processus : à propos de Chaoscaccia
    Deborah Walker
    Chaoscaccia : jouer le présent, entre conscience formelle et mémoire du corps
  • 17h30 – 18h00 Table ronde
    Qu’est-ce que l’improvisation modifie dans la composition ?
  • 20h00 – Concert
    Solomon Nicolas Jacquot live computer – Ahmed Amine Ben Fguira, úd
    Chaoscaccia Pascale Criton compositrice – Deborah Walker violoncelle
    Occam VIII (2013) Eliane Radigue – compositrice – Deborah Walker violoncelle
    improvisations avec les participants du colloque

Samedi 16 juillet 2016
Tradition Improvisation Écriture

  • 09h00 – 12h00 Atelier d’improvisation vocale avec Gino Sitson (Pierre-Eugène Sitchet)
  • 14h00 – 14h45 Mondher Ayari
    Analyse cognitive de l’œuvre de Mounir Baschir
  • 14h45 – 15h30 Pierre-Eugène Sitchet
    L’improvisation, acte poïétique et élément fondamental dans la « lokans »
  • 16h00 – 16h45 Mohamed Ali Kammoun
    Expérience de la musique traditionnelle dans un contexte savant
  • 16h45 – 17h30 Nabil Abdmouleh
    L’improvisateur devant les répertoires
  • 17h30 – 18h00 Table ronde
  • 20h00 – Concert de clôture
    Mohamed Ali Kammoun, piano – Nabil Abdmouleh, nay
    Gino Sitson, vocaliste
    improvisations avec les participants du colloque

La tour de guet association loi 1901
60 impasse de la tour de guet
La Beaudelie – Le Saillant
19130 VOUTEZAC
Renseignements et inscriptions : latourdeguet@free.fr