Rencontres Temp’óra à Cenon (Bordeaux)

Du 28 au 30 août 2012, temp’óra organise une rencontre-atelier au Rocher de Palmer  Cenon, près de Bordeaux. Sont invités à y participer tous les membres de temp’óra ainsi que les musiciens désireux de créer de nouveaux projets d’échanges internationaux à travers la composition, l’improvisation et l’interprétation de la musique de notre temps. Des artistes d’autres disciplines sont invités à se joindre à cette rencontre pour initier un dialogue transdisciplinaire original.

Le contenu artistique

La rencontre doit amener les musiciens à envisager des échanges artistiques divers, que ce soit par le travail approfondi d’une partition (entre des interprètes et un compositeur), la lecture de partitions inédites proposées par des compositeurs à des interprètes, des séances d’improvisation ou des séances de présentation instrumentale ou électroacoustique (nouvelles techniques, nouveaux logiciels, etc.). Elle est donc initialement proposée pour amorcer de nouvelles collaborations ou l’approfondissement de collaborations déjà entamées.

Elle peut également avoir pour but d’amener de nouvelles personnalités musicales (étudiants ou professionnels) à s’intéresser au type de musique proposée pendant la rencontre. Aussi public et musiciens sont-ils invités à assister à ces ateliers ou conférences d’accès libre, selon un agenda prédéfini.

La collaboration avec d’autres disciplines artistiques est censée initier des projets impromptus, ou préparés à l’avance : les musiciens peuvent susciter le désir de création d’artistes d’autres disciplines, ou vice versa. Les artistes des arts visuels, les danseurs ou les artistes des spectacles de rue sont donc invités à proposer leur candidature.

Il est prévu que la rencontre se termine le jeudi 30 août par une présentation publique, sous forme d’un parcours musical à travers les différents lieux d’accueil du Rocher de Palmer. En aucun cas les artistes ne seront rémunérés pour cette présentation.

Je participerai à cette rencontre avec Les Phonogénistes (Laurence Bouckaert, Francis Larvor) et António de Sousa Dias.

Renseignements : http://www.tempora-site.org/spip.php?rubrique97

Vertiges de l’image à Futur en Seine

du 17 au 26 juin 2011 à la Fonderie de l’image

81-83 Avenue de Galienni, 93170 Bagnolet

Organisé dans le cadre du Festival Futur en Seine. La Fonderie de l’Image présente une exposition d’art numérique autour des relations entre l’image et le son. Au travers d’installations interactives,immersives et contemplatives, les visiteurs sont invités à expérimenter les phénomènes de la synesthésie.

Dans le cadre de cette exposition, Laurence Bouckaert, Francis Larvor, António de Sousa Dias et moi-même présenteront le projet Vertiges de l’image.

Renseignements : http://www.campusfonderiedelimage.org/actu/futur_en_seine.htm et http://www.futur-en-seine.fr/fiche/visions-sonores/

Vertiges de l’images : quelques photos

Voici quelques photographies prisent lors du travail avec Laurence Bouckaert, Francis Larvor et Antonio de Sousa Dias sur le projet Vertiges de l’image.

Les photographies ont été prises à la Guillotine (Montreuil) et au studio 116 de l’INA-GRM (Maison de la Radio, Paris).

Démo Vertiges de l’image avec Laurence Bouckaert, Francis Larvor et Antonio de Sousa Dias

« Vertiges de l’Image » explores the exchanges between image synthesis by Antonio de Sousa Dias and improvised electroacoustic music by Les Phonogénistes (Laurence Bouckaert, Pierre Couprie, Francis Larvour). « Vertiges de l’Image » plays on the interaction between these two domains: sculptures of sound and image involve the listener, welcome listening and seeing to guide the listener in a universe that combines subtlety and complexity. The interaction between the four artists places the composition of image and sound in the centre of the improvisation setup.